Centre MLM de belgique

Les communes populaires chinoises

À la naissance de la « République Populaire » de Chine, en 1949, le Parti Communiste avait pour tâche principale de construire de la démocratie populaire, comme le défendait déjà Mao Zedong en 1945. Pour remplir cet objectif, le Parti Communiste conduit la révolution agraire, avec d’abord confiscation des terres aux propriétaires puis promotion des coopératives à partir de 1953. Il entreprend également la confiscation et la nationalisation des entreprises de la bourgeoisie compradore et du système bancaire. L’industrie fait l’objet d’un développement sans précédent avec l’aide de l’Union Soviétique. Ces grandes campagnes amènent de grands progrès mais, dès 1955, il y a une offensive contre-révolutionnaire et le Parti est infiltré par les révisionnistes. Mao Zedong souligne alors l’importance de comprendre la diversité des contradictions de la société chinoise. Afin de lutter contre la dérive bureaucratique, le Parti Communiste de Chine lance, en 1957, le Grand Bond en Avant. Faisant appel aux masses pour relancer la modernisation et la collectivisation, il voit notamment naître les communes populaires. Cependant, occultant les contradictions existantes et faisant preuve d’un volontarisme gauchiste très fort, le Grand Bond en Avant n’a finalement pas été à la hauteur des attentes qu’il a suscitées.