Centre MLM de belgique

MPP : Condamner et écraser la nouvelle intoxication machinée par la réaction ! A bas la capitulation ! – 2012

Le Mouvement Populaire Pérou, l’organisme généré du Parti Communiste du Pérou pour le travail partidaire à l’étranger, condamne et écrase la nouvelle intoxication machinée par la réaction, et comment elle utilise le misérable « Artemio » à cette fin.

Ils présentent cette « arrestation » comme un grand succès, un « coup dur contre le Parti », alors qu’en fait il s’agit d’un capitulard qui prêchait « les accords de paix » et l’amnistie, un fidèle laquais de l’impérialisme qui a été livré dans le cadre de son service à la réaction - un agent qui agit en coordination avec les forces réactionnaires de la base navale.

D’abord, ils ont dit qu’il avait deux coups à la poitrine, fait par des collaborateurs de la DINCOTE [services secrets], et l’infirmière l’a confirmé. Puis c’est démenti et il a seulement les mains bandées. La position du Comité central et de tout le Parti est clair : ce rat misérable de la LOD, après avoir livré la direction, les membres du Comité Régional Huallaga et les cadres, se livre et demande une amnistie et des « accords de paix. »

Comme lui-même le dit :

« Avec sincérité nous voulons dire bien haut que nous voulons une solution politique ; nous voulons qu’elle mette un terme, mais à travers les méthodes d’une table de négociations. »

Il a assuré

« J’ai commencé des conversations à travers monseigneur Luis Bambarén Gastelumendi, (avec) le chef de la délégation de la Croix-Rouge Internationale de l’époque - nous parlons de l’année 2003 - et avec le gouvernement d’Alejandro Toledo (2001-2006). »

La livraison de ce rat est le premier pas d’une nouvelle campagne en cours ; ils le mettent en avant comme un grand dirigeant du Parti pour qu’il puisse servir à pousser la capitulation avec le Movadef (LOD), et répéter la campagne déjà écrasée comme quoi le Président Gonzalo projette un « accord de paix. » En se rappelant comme Humala l’a affirmé quelques jours avant « qu’il n’y a pas de conditions pour une amnistie », il est clair que ce qu’il voulait c’était de formaliser la livraison et après de lutter pour l’amnistie de Fujimori.

La réaction ne veut pas de « parti communiste » révisionniste qui peut laisser passer les énormes gains préétablis dans les concessions des mines, de gaz, de pétrole, d’or pour 2016. Elle veut seulement un « parti communiste » révisionniste comme une contre-façon, plus un laquais, plus comme l’IU [la Gauche Unie] - à ce niveau c’est le type d’organisation qu’ils veulent, et pour cela ils cherchent à tirer la loi électorale.

Que l’emporte, Humala, Letts et Diez Canseco, mais avec la politique économique de la bourgeoisie bureaucratique. Depuis les années 80 ils ont agi ainsi, et ils continuent avec la même partition ; la LOD ne cherche qu’à faire traîner le peuple aux élections afin de « légitimer. »

En conclusion, ce qu’ils veulent présenter comme « victoire » : présenter les capitulards comme l’agent « Artemio. » Alors que la LOG se présente contre le Président Gonzalo et la pensée Gonzalo pour liquider la guerre populaire, la LOD représente l’amnistie et les élections.

Nous, nous réaffirmons dans le Parti communiste du Pérou, son Comité central et tout système de direction partidaire ; en notre toute-puissante idéologie le marxisme-léninisme-maoïsme, pensée Gonzalo, principalement pensée Gonzalo, lors du premier congrès, le troisième plan, le Discours magistral de notre Chef et en toute notre Base d’Unité Partidaire.

Par conséquent, nous condamnons, nous rejetons et nous écrasons tout le plan de l’impérialisme, de la réaction et du révisionnisme « d’accords de paix », d’amnistie, de crétinisme parlementaire et de révisionnisme armé. Nous nous réaffirmons dans notre mot d’ordre : Guerre populaire jusqu’au communisme !

DÉMASQUER LA NOUVELLE CAMPAGNE EN COURS !

A BAS LE MISÉRABLE RAT DE LA LOD « ARTEMIO », AGENT DE LA RÉACTION !

A BAS LA LOD ET LA LOG, LIGNES ALLAITÉES PAR LA RÉACTION !

CONDAMNER ET ÉCRASER LA CAPITULATION !

MORT AUX TRAITRES !

VIVE LE PARTI COMMUNISTE DU PÉROU !

VIVE LE PRÉSIDENT GONZALO ET SA TOUTE-PUISSANTE PENSÉE !

GUERRE POPULAIRE JUSQU’AU COMMUNISME !

Mouvement Populaire Pérou
Février 2012