Centre MLM de belgique

Mao Zedong : Déclaration contre l’agression de la partie sud du Vietnam – 1963

Mao Zedong : Déclaration contre l’agression de la partie sud du Vietnam et le massacre du peuple de cette région par la clique Etats-Unis - Ngo Dinh Diem, 23 août 1963

Ces derniers temps, la clique réactionnaire sud-vietnamienne de Ngo Dinh Diem a intensifié sa répression sanguinaire contre les larges masses populaires de la partie sud du Vietnam, et notamment les bouddhistes, les élèves des universités et écoles secondaires, les intellectuels. Le peuple chinois est profondément indigné de ce crime monstrueux de la clique diémiste et le dénonce énergiquement. Le président Ho Chi Minh a fait une déclaration dans laquelle il élève une protestation énergique contre les agissements criminels de la clique américano-diémiste. Nous, peuple chinois, soutenons chaleureusement la Déclaration du président Ho.

L’impérialisme américain et son laquais, Ngo Dinh Diem, ont adopté une politique consistant à faire de la partie sud du Vietnam une colonie américaine, à déclencher la guerre contre-révolutionnaire et à renforcer le régime dictatorial fasciste. Ceci a forcé la population des divers milieux de la partie sud du Vietnam à s’unir largement pour lutter résolument contre la clique américano-diémiste.

La clique américano-diémiste, hostile à tout le peuple de la partie sud du Vietnam, se rend compte à présent qu’elle est encerclée par ce même peuple. Si inhumain que soit le genre d’armes employé par l’impérialisme américain, si cruelles que soient les méthodes de. répression utilisées par la clique diémiste, le régime Ngo Dinh Diem ne pourra échapper à l’isolement total et à l’anéantissement, et l’impérialisme américain devra décamper de la partie sud du Vietnam.

Ngo Dinh Diem est un chien fidèle de l’impérialisme américain. Or, si ce chien ne joue plus son rôle et en vient même à gêner l’application de la politique d’agression de l’impérialisme américain, celui-ci n’hésitera pas à le remplacer par un autre chien.

Il y a eu un précédent, le sort de Syngman Rhee en Corée du Sud. Un obséquieux laquais qui se laisse servilement mener par le bout du nez par l’impérialisme américain sera finalement immolé et accompagnera celui-ci dans la tombe.

L’impérialisme américain a violé les Accords de la première Conférence de Genève en empêchant la réunification du Vietnam, entreprenant ouvertement une agression armée contre la partie sud du Vietnam où il poursuit depuis des années une guerre dite spéciale. Il a également violé les Accords de la deuxième Conférence de Genève par son intervention flagrante au Laos. tentant par là même d’y rallumer la guerre civile.

Ceux qui abusent délibérément les gens ou ceux qui sont excessivement naïfs mis à part, nul ne croira qu’un bout de papier appelé traité amènera l’impérialisme américain à déposer son couteau de boucher pour devenir sur-le-champ un bouddha ou se conduire un peu mieux.

Les peuples et nations opprimés ne doivent absolument pas s’en remettre pour leur émancipation à la « sagesse » de l’impérialisme et de ses laquais. C’est seulement en renforçant leur unité et en persévérant dans la lutte qu’ils triompheront. C’est ce qu’a fait le peuple de la partie sud du Vietnam.

Le peuple de la partie sud du Vietnam a remporté d’importantes victoires tant politiques que militaires, dans sa juste lutte patriotique contre la clique américano-diémiste. Nous, peuple chinois, soutenons résolument la juste lutte du peuple de la partie sud du Vietnam.

Je suis profondément convaincu que par sa lutte, ce peuple réalisera son objectif qui est de libérer la partie sud du Vietnam, et contribuera à la réunification pacifique de sa patrie.

Je souhaite que la classe ouvrière, les peuples révolutionnaires et les progressistes du monde entier se tiennent aux côtés du peuple de la partie sud du Vietnam, répondent à l’appel du président Ho Chi Minh, soutiennent la juste lutte de l’héroïque peuple de la partie sud du Vietnam et s’opposent à l’agression et à l’oppression perpétrées par la clique contre-révolutionnaire américano-diémiste, pour éviter que le peuple de la partie sud du Vietnam ne soit massacré et lui permettre d’obtenir sa libération totale.

mardi 15 octobre 2019


Oeuvres de Mao Zedong