Centre MLM de belgique

Pierre Mulele et Théodore Bengila : Manifeste pour la révolution populaire – 1963

Pierre Mulele et Théodore Bengila
Manifeste pour la révolution populaire
Juin 1963

Peuple congolais, le pays est en train de mourir à cause des manœuvres colonialistes.

Les colonialistes veulent nous imposer une nouvelle forme de domination, le néo­colonialisme, c’est-à-dire une domination par l’intermédiaire de nos propres frères traîtres et corrompus, c’est-à-dire les réactionnaires de la bourgeoisie.

Il n’est pas besoin de vous démontrer la barbarie, la cruauté de cette nouvelle forme de colonialisme.

Les néo­colonialistes utilisent diverses méthodes : tueries, assassinats, empoisonnements, la corruption avec des sommes colossales d’argent en dollars, la propagande mensongère par radio, journaux, tracts.

Beaucoup de dirigeants qui, hier, étaient vos défenseurs acharnés, ont trahi la cause du pays.

Le pays est tombé entre les mains d’une caste qui ne cherche qu’à s’enrichir d’une manière scandaleuse, rapide, révoltante, impitoyable au détriment des intérêts réels du peuple qui continue à mourir de faim.

La stratégie américaine au Congo s’appuie sur nos divisions, nos querelles, nos luttes tribales, provoquées et entretenues d’ailleurs par les sociologues et psychologues américains qui sont partout dans le pays.

Il nous faut parer à cette situation menaçante.

Sur le plan interne, nos efforts doivent tendre à balayer toutes les traces du colonialisme.

Il va de soi que nos frères traîtres, qui servent d’intermédiaires aux capitalistes et qui constituent le support d’une politique étrangère doivent subir les rigueurs de notre lutte de libération totale. cette lutte doit se mener sous la direction d’un pouvoir populaire et démocratique.

C’est aussi une fausse conception que l’indépendance équivaut à prendre la place des anciens dirigeants coloniaux pour ne rien changer quant à la structure économique du type colonialiste. L’indépendance, si l’on la veut entière et totale entraîne une lutte héroïque et implacable du colonisé parce que sa réalisation implique un changement radical.

C’est une lutte systématique de décolonisation.

Elle est dure et de longue haleine.

C’est une utopie de croire que la décolonisation totale et réelle puisse se réaliser sans casse.

L’histoire de l’humanité nous le prouve avec éloquence.

Notre détermination dans la lutte nous conduira à la victoire et celle-ci est inéluctable.