Centre MLM de belgique

Vladimir Vernadsky, la géochimie et la biosphère

Vladimir Vernadsky, Ukrainien de l’empire russe, puis de l’URSS et de Lénine et Staline, est l’un des plus éminents scientifiques du XXe siècle, qui a étudié la transformation de la planète sous l’effet de l’action de la matière vivante.

Ce faisant, il a constaté l’accroissement du CO² en raison des activités humaines, et ce dès 1924 ; il a théorisé le rôle de l’humanité comme force géologique.

Forgeant le concept de biosphère et présentant les traits généraux de la transformation de la matière, en rapport étroit avec le principe de l’asymétrie moléculaire découvert par Louis Pasteur, il affirme l’expansion de la matière vivante et l’affirmation d’une humanité à ce service, en assumant une conscience planétaire.

« Ici, pour la première fois dans l’histoire de la Terre, la migration biogène [des atomes] due au développement de l’action de la technique a pu avoir une signification plus grande que la migration biogène déterminée par la masse de la matière vivante.

En même temps, les migrations biogènes ont changé pour tous les éléments. Ce processus s’est effectué très rapidement dans un espace de temps insignifiant.

La face de la Terre s’est transformée d’une façon méconnaissable et pourtant il est évident que l’ère de cette transformation ne fait que commencer. »

Vladimir Vernadsky, L’évolution des espèces et la matière vivante, 1928